le parfum favori de son amant C’est alors qu’elle vit, aux pieds du bac à fleurs, un feuillet plié en quatre Glissant une des pétoires sous son aisselle moite, elle le ramassa, voyance gratuite par mail rapide,  le déplia, lut ceci : Pour toi Laura, mon amour, j’ai composé ce petit poème : De l’or  « Le salaud ! » hurla Laure Et illico elle fonça au troisième étage Pendant ce temps, Paulo était arrivé à la porte de la chambre de l’objet de sa passion (elle est bien cette formule. « Sa nouvelle grognasse », aurait fait moins classe !) Il frappa.