C’est elle qui appelle la nuit, elle veut être enterrée en terre consacrée Je ne suis pas capable de soulever cette dalle, mais je vais laisser la caméra en vitesse lente, voyance en ligne par mail,  cette nuit, et quand elle parlera, ce sera enregistré Je t’écouterai, Louisette, je veux t’aider, dis-moi comment faire Ainsi se terminait la deuxième bobine Que ce soit du fait de l’ambiance de la maison dans cette nuit d’hiver, du bruit du vent, de la lecture des papiers de son oncle, ou de ce qu’il venait de voir, Jean ne pouvait s’empêcher de frissonner en montant la troisième bobine.