constata notre ami dont la colère était retombée.— Ouais, elle m’a pris en pension vu que la Restaupieu, justement, y restait et ne s’occupait plus de moi.À ces mots, la baronne perdit toute notion de sa noble bienséance congénitale : — Bon ! Y’en a marre ! Don Juan de mes fesses, tu dégages ou je te refroidis !— Ça va, vous énervez pas, j’m’en vais. »
« Je ne m’attendais pas à ça ! se dit-il en démarrant la 203.Il ne me reste plus qu’à convaincre la gamine de retirer sa plainte. »Notre ami se fit donc l’avocat de la baronne, voyance gratuite en ligne par mail, pour convaincre miss Tinguette de retirer sa plainte.Il n’eut pas à argumenter longtemps.En fait, la jeune fille fut rassurée de connaître le motif de son agression.Elle n’avait été que l’instrument d’une vengeance minable à l’égard d’une tierce personne.Nul ne lui voulait du mal, c’était le principal.Philosophiquement, elle répondit à Paulo, qui lui demandait de l’accompagner au poste pour entériner cette piètre histoire : « C’est d’accord, je ne lui en veux pas à cette vieille peau, c’est pas de sa faute si l’âge lui liquéfie le cigare. »